Close

Danse Tahitienne

Portrait

             Je suis née et j’ai grandi en France. De mère tahitienne et de père français, j’ai eu la chance, depuis l’âge de trois ans, d’apprendre le ‘Ori Tahiti (danse tahitienne) au sein de ma famille puis de me former avec différents professeurs du monde entier : Mahinui Tau (Paris),  Tiana Liufau (Nonosina, Los Angeles), Lorenzo Schmidt (Les Grands Ballets de Tahiti), Moena Maiotui (Tahiti Ora) et Makau Foster (Tamariki Poerani).

             J’ai ouvert mes premiers cours de danse tahitienne à 19 ans (2010), j’ai commencé à nourrir ma chaîne Youtube en chorégraphies et j’ai fondé l’association Reva i Tahiti (2014) pour réunir mes élèves autour de valeurs communes.

             Enseigner la danse tahitienne, c’est accompagner mes élèves dans leur évolution grâce à ma culture. Comme on dit là-bas, je suis demie - Tahitienne/Française - et donc ici je fais le lien. J’aime qu’on puisse aborder en cours le schéma corporel autant que le développement personnel, les valeurs de vie, la transmission de sentiments ou la cohésion de groupe. Nous grandissons d’ailleurs aux côtés des unes et des autres, par ce travail du mental, de l’émotionnel, du physique et de l’énergétique, et toute différente que l’on soit, on trouve sa place. Je pense qu’une bonne danseuse est une danseuse qui sait contrôler son corps et par un simple geste, raconter toute une histoire.

             Lors de mon premier concours, je remporte le prix de Meilleure Danseuse Aparima au Heiva i Paris 2015. Ce prix, ajouté à mon travail librement accessible sur internet et la Flashmob internationale de 'Ori Tahiti que je chorégraphie depuis 2016, m’a permis de rencontrer les communautés françaises et espagnoles de passionnés de Polynésie. J’ai la chance de me déplacer aujourd’hui dans de nombreuses villes pour partager ma vision de cet art. En parallèle, je regarde mon école Reva i Tahiti grandir à Aix-en-Provence. Elle compte aujourd’hui une centaine de danseuses.

             En 2016, après l’obtention de mon diplôme de Neurotraining - en médecines alternatives - qui m’aide à enrichir et approfondir mon enseignement, je rencontre Makau Foster lors d’un workshop français. Tatie m’a proposé de participer au Heiva i Tahiti avec son groupe... Et me voilà partie quatre mois à Tahiti en 2017 pour renouer avec mes racines que je rencontrais pour la première fois. Notre troupe Tamariki Poerani a remporté le Heiva en catégorie professionnelle (Hura tau) et j’ai eu la chance incroyable de danser en première ligne sur To’ata pour le Haka des filles. Là-bas j’ai aussi participé à la semaine culturelle du Centre ‘Ārioi de Papara aux côtés de Hinatea Colombani et après avoir fait le plein de “mana”, je suis rentrée en métropole avec une envie débordante de diffuser à mes élèves, mes stagiaires, et dorénavant mes lecteurs, mes réflexions sur cette vie à double culture.





Cours

             Retrouvez les cours de Mareva pour adultes, enfants et adolescents sur Aix-en-Provence, Venelles, Gignac-la-Nerthe et Toulon au sein de l’association Reva i Tahiti. Les cours comportent systématiquement une partie technique et parfois une partie chorégraphique. Nous préparons chaque année un grand spectacle de fin de saison qui n’est pas obligatoire et différents événements autour de la culture polynésienne. Chacun s’y investit selon son bon vouloir et ses objectifs personnels.

             Les cours mêlent des danseuses de niveaux différents qui peuvent ainsi s’entraider et évoluer plus rapidement. Mareva s’exprime notamment sur ce sujet dans un entretien que vous pouvez visionner ici. 

Pourquoi je donne des cours tous niveaux

Stages de danse et formation enseignants

Rendez-vous ici pour connaître mes prochaines événements, stages, spectacles et formations !

             Depuis 2011, Mareva propose des stages de danse tahitienne sous plusieurs formes. Elle se déplace actuellement en Europe pour une ou plusieurs journées de stages, aussi appelés workshops et dispensés en français, anglais ou espagnol. Vous pouvez la contacter ici  pour tout renseignement sur un stage ou sur l’organisation d’un stage au sein de votre propre association.

             Les stages de Mareva comprennent généralement un atelier technique avec l’apprentissage ou perfectionnement des pas de base de ‘Ori Tahiti mais aussi des exercices d’amplitude, d'équilibre, de coordination et de résistance musculaire. Le ‘Ori Tahiti étant une danse très complète, la partie technique, qui précède l’apprentissage de chorégraphies, est une partie primordiale.

  • Chorégraphies aparima (musiques douces) débutantes, intermédiaires, avancées ou tous niveaux
  • Chorégraphies ote’a (percussions) débutantes, intermédiaires, avancées ou tous niveaux
  • Atelier d’improvisations pas à pas
  • Atelier écoute musicale, apprentissage des différents rythmes polynésiens
  • Atelier création de chorégraphie
  • Apprentissage de chorégraphie avec accessoires (bâtons, bambous, bougies)
  • Initiation aux percussions polynésiennes avec des mini-to’ere prêtés par Mareva
  • Module pédagogie : profils d'élèves, communication bienveillante et adaptée aux différents modes d'apprentissage
  • Module technique : classification, consignes et corrections des pas de base et de leurs variations
  • Module construction de cours : organisation sur l'année, cours techniques ou chorégraphies ?
  • Module création de chorégraphie : compter la musique, le code secret du 'Ori Tahiti, une chorégraphie riche et fluide
  • 64
    Partages