Close

3 février 2018

Épisode 1 – Ce en quoi je crois

Je crois que je suis responsable de ma vie entière.

Je pense que j’ai créé en amont tout ce qui m’arrive dans l’instant présent.
Je crois que tout ce que l’Univers m’envoie jour après jour n’est que matière à évoluer, grandir et m’épanouir. A moi d’utiliser cette matière à bon escient.
Je crois et j’espère que tu as ton propre point de vue sur la question.
Je crois que j’ai beaucoup de chance.
Je crois que mon bonheur repose néanmoins sur ma capacité à me relever, à m’enthousiasmer et à regarder la vie comme une source infinie d’apprentissages.
Je crois qu’avant de répondre à quelqu’un, il faut l’écouter.
Je crois qu’avant de lire entre les lignes, il faut lire ces dernières.
Je crois que si chacun parlait un peu plus de lui-même et un peu moins des autres, nos relations humaines seraient plus épurées.
Je crois que l’on peut se rendre la vie simple, comme certains savent se la rendre compliquée.
Je crois que je ne peux parler que de mes propres sentiments.
Je crois que signaler à mon amie qu’elle a une sale tête aujourd’hui est inutile.
Je crois qu’elle est la première à le savoir et la première à le sentir. Si c’était ma façon de lui indiquer que je m’intéresse à elle ou que je m’inquiète, je crois que je préfèrerais lui dire que je suis là si elle a besoin de parler. Sans la contraindre à éluder ma question “Qu’est-ce qui ne va pas ma puce ?” alors qu’elle n’a pas l’énergie suffisante pour y répondre.
Je crois que j’ai des efforts à faire en communication.
Je crois que ces efforts font partie de notre travail sur nous-mêmes.
Je crois que la vie est assez compliquée sans que l’on s’énerve à tout-va.
Et pourtant je sais que je suis la première à me braquer sur les sujets qui me sont sensibles.
Je crois que je ne réagis jamais aux paroles de quelqu’un.
Je crois que je réagis toujours à ce qui m’a touchée dans son discours.
Je crois que c’est ce que l’on appelle un “point de vue”.
Je crois que tous les êtres humains réagissent de façon différente parce que chaque situation est vécue de façon relative. Relative à notre passé.
Je crois qu’il n’y a aucun mauvais point de vue.
Je crois que ce qui rend nos points de vue incompatibles est la mise en priorité de choses différentes.
Pour certains, la priorité est l’égalité des chances.
Pour d’autre, la priorité est à la Nation.
Bienvenue en politique.
Revenons à la danse ?
Je crois que pour certains la qualité de la danse prévaut.
Moi, je crois en l’épanouissement de la danseuse.
La vitesse à laquelle elle bouge ses fesses m’importe peu, je suis trop occupée à regarder sa joie de danser, ou le stress qu’elle est en train de surpasser. Je la regarde être simplement elle-même.
Je crois qu’une bonne danseuse est une danseuse qui est capable de contrôler son corps.
Je crois que j’ai quelque chose à apporter à ce monde.
Et je crois que toi aussi.
Je crois que je ne suis pas rancunière.
Mais je crois que je prends beaucoup de temps pour panser mes blessures.
Je crois que je parle souvent avec mes peurs, mes rêves et mes incompréhensions.
Je crois en la loi de l’attraction.
Et je crois qu’elle va toujours avec le sens du travail.
Je crois en mes projets.
Je crois qu’il faut se fixer un point B pour commencer à marcher.
Et je crois que j’arriverai peut-être ailleurs.
Je crois que tout arrive au bon moment pour la meilleure des raisons qui soit.
Je crois qu’un jour j’aurai les mots pour te rassurer quand tu t’énerves parce que quelqu’un a touché par inadvertance l’une de tes blessures.
Je crois que l’Univers n’a que trois réponses à me donner : oui, attends encore un peu, j’ai de plus grands projets pour toi.
Je crois que la bienveillance est notre meilleure chance pour avancer.
Je crois que bienveillance n’est synonyme ni de pitié ni de laxisme.
Je crois qu’être végétarien et voter extrême-droite sont des actes compatibles.
Je crois que je ne vivrai plus jamais rien sans l’avoir choisi.
Et je crois qu’être moi-même à chaque instant est le défi le plus éreintant de l’Univers.
Mais je suis sûre que c’est pourtant le plus beau chemin à suivre.

Mercredi 25 Octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.