Close

7 février 2018

Episode 11 – Noël et son marché, pour Reva i Tahiti

             J’ai une joie et une fierté indescriptibles dans le coeur. Un spectacle de fin d’année, c’était important, mais après quatre mois sur Tahiti, ce n’était plus assez. Les spectacles que je crée pour mon école ont pour but de nous faire évoluer toutes ensemble. L’an passé nous travaillions sur les différentes étapes de la vie de la femme, de la naissance à la sagesse des aînées, en passant par la maternité, l’éventuel divorce, apprendre à se respecter, s’estimer et s’aimer soi-même. Cette année nous danserons la terre et la mer. Nous danserons l’ancrage à nos racines et le désir de voyager, de découvrir le monde jusqu’à trouver notre place. Nous danserons pour raconter comment nous deviendrons heureuses et épanouies qu’importe le lieu dans lequel nous nous établirons.

             En attendant, je voulais créer un deuxième événement dans notre année de danse tahitienne. Je voulais que Tahiti devienne plus réelle pour les filles. On m’a demandé de résumer mon voyage en un mot… Quatre mois de rencontres et de découvertes, en un mot. Réel. Cette île dont tout le monde rêve, perdue au milieu de nul part de l’autre côté de la planète, elle existe vraiment. Elle fait trente kilomètres de largeur, il n’y a aucun animaux dangereux, et pas de boîtes aux lettres. J’ai eu l’idée d’organiser un Marché de Noël de Papeete. Un événement avec mille objectifs. Ca a été une réussite totale de mon point de vue. On améliorera quelques détails pour l’année prochaine mais juste, whouaw…

             J’ai un petit frère hors pair, il a tenu l’entrée du Marché et le compteur. 493 visites. Pour un premier événement dont on a fait la pub sur facebook, par bouche-à-oreille  et sur la voiture de Moea, on s’en sort bien ahah. Plein de visiteurs intéressés. Des artisans qui proposaient des produits originaux. Et des élèves motivées qui ont créé de toute pièces de magnifiques stands avec plein de mini-jeux. Manon nous a dessiné des coloriages polynésiens pour les enfants, estampés avec le logo de l’association ! Les filles aux tatouages ont créé une chasse aux trésors des danseuses Reva i Tahiti tatouées. Les filles responsables des cartes avaient des questionnaires sur la Polynésie.. Savez-vous combien de temps d’avion faut-il pour rejoindre Tahiti de Bora-Bora ? Elles auraient pu vous le dire ! J’avais une équipe entière pour parler du Heiva, avec costumes et photos à l’appui. Une autre qui parlait des recettes polynésiennes et de tout ce qui pousse ou pas là-bas. Et enfin, un stand sur les légendes polynésiennes et les principaux mots de tahitien à connaître. J’ai des élèves exceptionnelles qui ont rendu concret un projet que j’avais imaginé de toute pièce. J’ai un bureau d’association et une maman qui ont tout déboîté en organisation, en buvette, en conte. Fred lisait la légende de Ta’aroa et la création du monde, moi je dansais ses mots. La magie de Noël, la cohésion, les sourires, la bonne humeur, tout était réuni. Quel moment incroyable. Des visiteurs contents. Une mairie impressionnée. Des artisans qui demandent quand est-ce que l’on se revoit. Des élèves resplendissantes. Certaines dansent depuis à peine deux mois et pourtant, elles sont montées sur scène avec tout le monde, même sur certaines chorégraphies qu’elles n’avaient jamais apprises en cours.

             Une fierté et une joie indescriptible. Reva i Tahiti c’est une centaine de filles de tous les âges, des petites et des grandes qui s’accueillent et se soutiennent les unes les autres. Et une équipe incroyable qui me soutient moi, dans mes idées loufoques et projets comme celui-ci. J’ai une chance impossible à décrire. Alors merci. Vous avez toute ma reconnaissance, vous avez toute mon énergie positive, ma joie d’une gamine de quatre ans dont les espoirs sont infinis. Sur le papier c’est une association, en vrai, vous êtes l’une de mes familles <3 Vous êtes incroyables les filles, je vous souhaite un merveilleux Noël =)

Samedi 23 Décembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.