Close

23 février 2018

Episode 30 – Brest

             Je pars en sachant que je serai accueillie. Je ne sais ni où, ni comment, parfois je ne sais même pas par qui. Mais je sais. Je sais que tout se passera bien. Réaliser des plans sur la comète, c’est mon quotidien. Bienvenue dans mon système solaire. Le coeur qui bat vite. Le sourire qui dépasse la pensée. Et les yeux lumineux.

             Aéroport. C’est nul ce temps d’attente. Rentabilisons. Mes écouteurs, un peu d’espace. Un public que j’ai décidé bienveillant. Création de chorégraphie. Aujourd’hui, on part à l’aventure. Je suis connectée à mes racines, j’observe, je me questionne et je sors de ma zone de confort. Je décide de changer la date de mon retour… pour une date inconnue. Je décide de faire confiance. Je décide de sourire et de rayonner. J’ai peur. Mais ça ira. Toute solution se trouvera dans la parole. “J’ai peur d’en faire trop”. Nouvel objectif. Trouver quelqu’un pour en faire trop à deux. Maman m’aide pour la chorégraphie. Les gens m’observent, j’utilise peu mes hanches mais je remplis l’espace comme je remplis mon temps. Je ne me sens pas bizarre. Je me sens singulière, je me sens spéciale, je me sens chanceuse. Les gens qui sourient me donnent envie de sourire. Les gens calmes nourrissent mon enthousiasme. Les gens tristes stimulent ma joie de vivre. Fais bon voyage mon soleil.

             La dernière fois que j’ai pris l’avion, c’était pour rentrer de Tahiti. Je repars vers la mer, je repars vers une certaine origine. La terre qui a regardé grandir le couple de mes parents. C’était avant moi. Et un jour, je sentirai mon puzzle complet. Petite chapelle en bord de mer. J’entre souvent dans un monument religieux pour y poser mes remerciements de l’instant présent. Merci pour ce voyage à Brest pour la danse, merci de m’avoir ramenée sur cette terre qui a regardé le mariage de mes parents s’épanouir avant ma naissance. D’ailleurs, moi aussi j’ai rendez-vous… Etonnant. Je regarde au loin. Les marées basses m’avaient manquées, mon sang normand se réveille et se pose. Je regarde au loin, le soleil sur ma peau, l’air vivifiant. De quoi peux-tu avoir besoin lorsque la mer et le soleil sont à tes pieds ? Sunshine & Ocean est écrit sur l’un des coussins du bar de l’Océan. J’écris mes cartes. Quel plaisir. Ecrire est un don, on m’a offert un jour le plaisir de former des phrases, de faire concorder des sons et de leur donner les plus jolis sens possibles. J’espère toujours que mes mots seront reçus avec autant de joie que j’en ai à les dessiner.

             Energie chaleureuse d’une maison accueillante dans laquelle les va-et-viens sont incessants. Je peine à redevenir sereine. Je commence à danser. Première chorégraphie terminée. Et la seconde maintenant ? Petite demie-heure de sport. Apéro. Raclette. Fou-rires. On se sent bien ici. Je ne savais pas où je mettais les pieds, mais je n’étais pas inquiète. Nous parlons déjà culture, pédagogie, évolution et énergies. Je n’avais pas autant ri depuis… longtemps. Conversations simples et bienveillantes, des conversations qui te plairaient je pense. J’espère que l’univers va avancer notre rendez-vous ! Merci à lui.

Vendredi 23 Février 2018

  • 28
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.