Close

4 mars 2018

Episode 32 – Mon soleil

             J’ai trouvé mon soleil.

             C’est l’histoire d’un kangourou et d’un caméléon. Entre deux bonds, on s’adaptera. Je me lance, tu communiques, nous analysons. Je nous regarde déjà avancer avec la rapidité que la patience peut introduire. J’ai l’impression d’avoir passé 26 ans à écrire mon mode d’emploi, pour pouvoir aujourd’hui fonctionner à tes côtés. Tu seras aux miens. Sérénité, calme. On raconte parfois qu’en trouvant cet Amour, plus rien d’autre n’existe. Nos mondes sont toujours là, mais tout à coup, ils ont un sens et deviennent malléables. Temps, Distance et Problèmes s’évaporent. Nantes et Toulon me semblent voisines. Ma notion du temps a terminé sa transformation. Combien ? Huit heures de trajet ? Mon dieu mais c’est une journée de travail ! Ah bon ? Je ne sais pas. Dans le train j’écris, je dors, je réfléchis, je vis et pense à toi.

             Maman dit que je suis une enfant du monde. J’ai en effet une étrange capacité à me sentir à l’aise où que j’aille. J’ai un appartement dans lequel je dors finalement peu. Vadrouille de toujours, pour un stage, pour un cours, pour une respiration Je ne pourrais dire dans combien de chambres j’ai dormi dans ma petite vie, mais j’ai des familles d’accueil un peu partout. Je rentabilise mon temps et prends donc mes marques de façon accélérée… Pourtant la donne vient encore d’évoluer. Trouvez-vous quelqu’un qui soit à la fois votre foyer et votre plus belle aventure. Voilà. Quand une enfant du monde rencontre son soleil, je crois qu’elle peut voyager à travers la terre entière. Si tu es là, je ne me sentirai plus seulement à l’aise. Je me sentirai chez moi. Tu m’as dit que je me nourrissais du mouvement, dans une course perpétuelle semblable à celle du soleil. Un mois plus tard, tu embarques déjà avec moi. Le germe de chacune de nos compétences existe chez l’autre. Toi, tu sais ralentir le temps quand moi je pose un pied dans le futur. Spécialiste des cartes postales qui arrivent après mon passage, mais ont été écrites avant mon arrivée. Tu me poses. A ton contact, j’émane la joie paisible et sereine. Toi, tout doucement tu me trouves, et ton énergie déborde tout à coup d’assurance et de confiance. Tu es l’eau, je suis le vent. Nous sommes cet instant dans lequel le Feng Shui s’installe. Et je regarde le Yin et le Yang reprendre leur place naturelle.

             En attendant d’être le soleil de ta vie, laisse-moi être luciole pour une partie de ton âme. Nous y sommes. Le mot luciole ne résonne plus. Le soleil prend vie. Je t’ai dans la peau. Je voudrais créer pour toi une bulle bienveillante dans laquelle tu pourras à tout instant être toi-même. Aujourd’hui j’en ai la force. Je connais mes racines, je construis mon bonheur et je sais ce que je veux. Je serai présente pour toi. Tu te sentiras soutenu, important, et chéri. Nos inspirations à l’unisson. Tu t’arrêteras pour dessiner où que l’on soit, et je prendrai des notes. Des notes comme ce soleil. Qu’as-tu voulu représenter ici ? Je crois que tu voulais mettre en forme l’énergie que tu sens émaner de mon coeur… mais quand je regarde ce croquis, c’est toi que je vois à mon côté. J’ai trouvé mon soleil. Et mon soleil c’est toi.

Vendredi 2 Mars 2018

Illustration by Eksodos – Concept Artiste Illustrateur

https://www.facebook.com/Eksodos-Concept-Artiste-Illustrateur-138584926963474/

  • 6
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *